Édition 2022

Pour la cinquième année consécutive, Mod’Art International annonce l’ouverture des inscriptions pour son concours Styliste en Herbe.

Rendez-vous incontournable de la scène mode étudiante, le concours a pour but d’identifier des jeunes pousses prometteuses et de leur donner les outils pour concrétiser leur vision de la mode.

Les participants dont les dossier créatifs auront retenu l’attention pourront intégrer les séminaires en stylisme-modélisme au sein de l’école parisienne, pour s’approprier les notions clés de la création de vêtements et pouvoir ainsi présenter leurs tenues lors du défilé annuel au mois de juin 2022. Le lauréat sera élu par un jury de renom et se verra offrir une première année d’étude en Stylisme & Modélisme à l’école de mode parisienne Mod’Art.

Le thème : Mix & Match animalier

 

Les candidats devront présenter leur vision du thème de cette édition 2022 : le Mix & Match animalier. Repris sur les podiums des maisons
de luxe, les motifs animaliers demeurent le terrain de jeu des couturiers depuis des décennies.

A l’origine utilisé par les hommes et femmes préhistoriques pour se protéger du froid sous forme de peau de bête, l’imprimé animal s’est
peu à peu ancré dans notre vestiaire.

Devenu symbole de force et de richesse et orné par les hommes et femmes puissants, ce n’est qu’à partir des années 50 que l’imprimé animal se démocratise. Déjà populaire aux Etats-Unis grâce au cinéma hollywoodien, il sera introduit en Europe en 1950 par Christian Dior avec un manteau de fourrure léopard. Dans les années 70, les hippies et les rockeurs choisissent de détourner cet imprimé pour en faire un symbole de rébellion. Un mouvement qui séduit les
créateurs italiens tels que Versace, Prada, Roberto Cavalli ou Dolce Gabbana qui en font la tendance des années 70-80.

D’une silhouette classique, enchanteresse, rock ou sexy, l’imprimé habille, déshabille, attire et repousse. En bref, reste indomptable. Mille et une bonnes raisons de lui redonner sa place de tout-puissant dans la mode. Avec la pandémie Covid-19, le thème animalier a pris une dimension nouvelle. On observe une prise de conscience sur la valeur de la nature et sa beauté. Aujourd’hui la mode, bien que très souvent attaquée sur son impact environnemental et sociétal, décide de prendre les choses en main et remet l’animal sur le devant de la scène. Ce dernier pose maintenant aux côtés des mannequins pour des magazines de mode et s’intègre dans l’industrie de la mode. Ce secteur met un point d’honneur à mettre en avant la nature et les animaux afin de récupérer une légitimité et rattraper ses erreurs passées. Quant au mix & match, c’est l’art de mélanger les matières, les couleurs, les vêtements ou encore les imprimés. Cette année, on ose l’originalité. Il existe d’innombrables imprimés animaliers, de quoi faire parler sa créativité et composer des looks aussi originaux que modernes.